Edito Janvier 2012

Le premier janvier, nous célébrons « Marie Mère de Dieu ». Elle qui «pierre_willermoz gardait tous ces événements dans son cœur ». Mes vœux pour cette année : qu'à la suite de Marie nous gardions confiance au profond de nos cœurs.

Dans la vie de Marie, j'admire son réalisme. Elle accepte d'accueillir Jésus, mais ne reste pas fermée sur elle, elle court aider sa cousine Élisabeth. Elle ne demande aucune faveur, mais va accoucher dans une mangeoire. Elle suit Joseph pour fuir Hérode qui persécute les enfants. Et j'ose me l'imaginer maman pour Jésus, lui donnant sa tendresse, le protégeant, le soignant, l'éduquant comme font la plupart des mamans. Elle a du lui apprendre à lire, elle a prié avec lui. Elle a joué son rôle de maman, au jour le jour, confiante dans la mission de son Fils.

En lire plus

Préparez le chemin du Seigneur

pierre_willermozDepuis des siècles cette parole nous est dite au cours des semaines qui précèdent Noël. Pourtant, l'humanité en laquelle Dieu ne cesse de venir est loin de vivre de sa « paix ». Que de guerres, d'injustices, d'idolâtries, de mal restent présents aujourd'hui. Mais Dieu, qui a rejoint notre humanité par son Fils, ne cesse de venir parmi nous. Jésus, vivant, ne désire qu'une chose : faire sa demeure parmi nous. Il se donne dans sa Parole, dans son Esprit et particulièrement dans le sacrement de l'Eucharistie. La patience de Dieu est infinie.

En lire plus

Edito de Novembre 2011

pierre_willermozL'évangile des vierges insensées nous dit surtout que nous ne pouvons pas tout partager avec les autres. Il y a en chacun de nous ce que je nommerais l'incommunicable : notre être profond et, au niveau de la foi, notre rencontre avec la lumière du Christ qui reste personnelle, même si nous essayons d'en témoigner et d'inviter d'autres à la vivre. J'insisterais sur le fait que nous avons à garder nos lampes allumées.

En lire plus

Edito d'Octobre 2011

vigneDans ce monde, qui est la vigne du Seigneur, nous cherchons d’abord des fruits pour nous. Il est si facile d’oublier le partage et le souci des plus pauvres et d’agir en égoïste. C'est le règne du chacun pour soi.

Au temps de l'ancienne alliance, Dieu envoyait des prophètes pour rappeler le sens de l'alliance, certains étaient persécutés, d'autres tués. De nos jours de nombreuses voix s’élèvent pour nous proposer de vivre autrement la mondialisation, d’aller vers une économie de partage et de respecter la nature.

En lire plus