Edito d'Octobre 2021

En route vers la création d'une paroisse unique, à Caluire-et-Cuire

Il y a quelques années, le diocèse a demandé une « étude prospective » sur l'ensemble des clochers de Caluire et Cuire pour mettre en lumière les besoins de la communauté chrétienne de Caluire-et-Cuire, et préparer l'avenir. Concrètement, la construction de la Maison Notre-Dame-des-Lumières a été lancée. C’est une maison baignée de lumière, bien située géographiquement sur la commune, adaptée pour bien accueillir, rassembler les chrétiens de toutes générations, vivre des temps forts, des conférences, recevoir les jeunes et les enfants du caté ! Et surtout la vie d’une future grande paroisse est mise à jour ! Aujourd'hui, le diocèse nous encourage à créer cette paroisse unique à Caluire et Cuire. C'est pourquoi, cette année, nous allons vivre une « année de transition ». L’identité des paroisses à rassembler existe toujours, et dans le même temps, nous allons commencer à préparer la création de cette paroisse nouvelle. Comment ? Les propositions pastorales 2021-2022 préparées par les quatre EAP (Equipes d'Animation Paroissiale) rythmeront notre année. Ce sera l’occasion de nous rencontrer, de mieux nous connaître, de tisser des liens fraternels. Dès cette année, nous discernerons ensemble le moment opportun pour la création de cette nouvelle paroisse. Nous prendrons le temps nécessaire (une ou deux années) pour la concrétisation de ce projet. Car, nous souhaitons nous assurer que le cœur du plus grand nombre de paroissiens de Caluire et Cuire est prêt pour vivre cette étape importante pour nos différents clochers. Je crois que cette nouvelle démarche est une chance pour chacun d'entre nous ; elle invite à mettre en commun tous nos talents, nos charismes, nos bonnes idées, nos forces. Forts de cette union, nous pourrons porter de nouveaux projets au service « d’une paroisse fraternelle, à l’écoute de tous, audacieuse dans l’annonce, rayonnante de l’Amour du Christ, accompagnée du regard bienveillant de Marie ». Je vous invite à vivre ces prochains mois dans la confiance, sûrs que le Seigneur, le Bon Pasteur, nous guide sur ces chemins de vie. Il nous précède. Il est là, avec nous.

En communion avec chacune et chacun d’entre vous,

Père Frédéric de Verchère

QUEL REGARD CHRÉTIEN SUR L’ISLAM ?

Centre Saint-Bonaventure, place des Cordeliers, Lyon 2ème

QUEL REGARD CHRÉTIEN SUR L’ISLAM ?

Depuis son surgissement il y a quatorze siècles, où il s’est emparé de terres qui étaient largement christianisées, l’islam « bouscule » les chrétiens. À la suite des décolonisations, de la place prise par les pays producteurs d’hydrocarbures, des phénomènes migratoires et de la mondialisation, voilà la religion islamique présente partout, qui vient de nouveau concurrencer et parfois défier le christianisme. Dès lors, quel regard porter sur cette réalité incontournable ?

L’islam divise, et les regards chrétiens à son sujet sont divers et contraires. Comment considérer l’islam et les musulmans sous l’angle de la foi et de la théologie ? Des chrétiens peuvent-ils trouver une place à l’islam et aux musulmans dans l’économie du Salut ? Peuvent-ils se nourrir eux-mêmes de la spiritualité islamique et du Coran ?

Les mercredis 6, 13, 20 et 27 novembre de 20h à 21h30

Père Christian Delorme

 

L'opéra du bout du Monde

 - Samedi 25 janvier 2013 à 17h -

 CINE CALUIRE, 36 avenue Général de Gaulle

 Au fil des répétitions d’un opéra contemporain, les réalisateurs mettent en scène les habitants de Madagascar racontant leur histoire  coloniale.

 Beauté des paysages, force des croyances et des tabous, importance de la tradition orale et de la musique composent une ode  chaleureuse au métissage et au mariage des cultures.

                   

 Le film sera suivi d'un débat 

 Cliquer ici pour voir la bande annonce

 

 

UNE SI LONGUE ATTENTE MARCHER A L’ESPÉRANCE

couronneConférence du Père Jean PEYCELON donnée en la PAROISSE SAINT ROMAIN DE CUIRE   le 4 décembre 2012

UNE SI LONGUE ATTENTE … MARCHER  A L’ESPÉRANCE


« Nous avons été sauvés, mais c’est en espérance » Saint Paul : Lettre aux Romains 8,24

  1. 1. Question : le futur comme puissance d’anéantissement ?

La question de l'espérance est celle de l’avenir et donc celle de la peur devant l’inconnu dont on sait bien que personne ne la maîtrise. L'horizon certain est celui de la mort plus ou moins lointaine : mort personnelle, mort des proches, destruction de ce que j'ai créé et construit, mort inéluctable de l'humanité même si cette dernière perspective est à très long terme. Le futur ne serait-il pas puissance d'anéantissement ?

 

En lire plus