Calendrier

DATES À RETENIR
Horaire des messes dominicales

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur www.messes.info

Samedi : à 18h messe anticipée à Saints Côme et Damien

Dimanche : à 10h messe à Saint Romain.

Vous pourrez aussi consulter les informations diocésaines :

www.lyon.catholique.fr

Les permanences d'accueil à la Maison Paroissiale Saint Romain

ont lieu aux jours et heures suivants :

mardi et jeudi de 16h à 18h et samedi de 10h à 12h.

DENIER DE L'EGLISE

Pour accomplir sa mission, l'Eglise ne peut compter que sur notre soutien et sur notre générosité pour disposer des moyens nécessaires.

La principale ressource du diocèse, le Denier, permet de rémunérer les prêtres et les salariés laïcs du diocèse. Il prend aussi en charge les frais de formation des séminaristes et aide les prêtres âgés qui doivent faire face à des dépenses liées à la perte d’autonomie.

Sans notre contribution, l’Église n’aurait tout simplement pas les ressources financières nécessaires pour accomplir sa mission. Le Diocèse de Lyon nous a communiqué récemment les informations suivantes concernant les résultats (total des sommes reçues et nombre de donateurs) du Denier de l'Eglise pour notre Ensemble Paroissial de Cuire, correspondant aux années 2018, 2019 et 2020 :

Années

Montant du denier

Nombre de donateurs

2018

75 774 €

227

2019

75 802 €

210

2020

76 868 €

215

La collecte du Denier pour 2021 a été lancée au mois de mars : votre participation à cette grande collecte est vitale pour l'Eglise.

Vous trouverez toutes les informations dans le courrier mis à disposition dans les églises. N’hésitez pas à les partager pour que le plus grand nombre soit sensibilisé à l’importance de donner au Denier. Chaque don, même modeste, est précieux.

Vous pouvez aussi donner en ligne sur le site www.donnonsaudenier-lyon.fr

Merci pour votre soutien et votre générosité !

Merci aussi aux distributeurs habituels de récupérer les enveloppes de leur quartier

au fond de l’église St Romain.

Décès de Roland

Notre ami Yves Bechetoille avait fait la connaissance de Roland alors que celui-ci vivait dans la rue et s'abritait la nuit dans un local à poubelles proche de sa résidence. Nous l'avons accueilli au presbytère Saint Romain de décembre 2019 à septembre 2020. Il avait donné son témoignage lors de notre célébration de la Nuit de Noël le 24 décembre 2019 à Saints Côme et Damien. C'était un grand blessé de la vie, qui se protégeait comme il le pouvait, par la fuite, l'errance, le silence, la toxicomanie... La vie avec lui n'a pas été très facile, mais Roland était, au fond, un « bon bougre ». Issu d'un foyer catholique et néanmoins polygame, il croyait fortement en Dieu et lisait quelques fois la Bible.

Roland avait 33 ans. Il avait quitté son Cameroun natal, sa ville de Douala, en 2006, alors qu'il avait 18 ans. Il laissait là-bas une petite fille, Anita, qui doit avoir à présent dans les 16 ans, et avec laquelle il était régulièrement en communication téléphonique. Quinze années d'errance ont suivi : Nigéria, Niger, Bénin, Mauritanie, Libye, Tunisie, Algérie, Maroc, Espagne... et finalement Lyon.

Depuis quelques semaines, Roland avait trouvé refuge dans un squat de jeunes migrants africains cours Lafayette. Il est mort à l'hôpital Edouard Herriot, des suites d'une infection pulmonaire non soignée, ce mardi 23 mars.

Son corps devrait pouvoir être rapatrié au Cameroun à la mi-avril, pour être enterré dans la terre de ses ancêtres bamilékés, et cela malgré le prix élevé d'un tel transfert. Avec ses amis africains, nous espérons pouvoir organiser une rencontre de deuil et de condoléances le 9 avril prochain dans une salle de Vénissieux, et une cérémonie religieuse le 15 avril dans la chapelle de l'Hôpital Edouard Herriot. 

Que Dieu accueille Roland dans sa Maison, et que notre ami y trouve enfin la Paix.

Christian Delorme

Conférences de Carême

Quand l'écologie s'annonce comme une urgence humaine et spirituelle... Découvrez les textes des « conférences de Carême » de 2021 à la cathédrale Saint-Jean Baptiste.

L'encyclique « Laudato si ! » du Pape François, publiée voici cinq ans, a reçu immédiatement un très large écho, au sein de l’Église bien entendu, mais aussi au-delà, jusque dans les milieux non-croyants ou au sein des autres confessions religieuses. Alertant sur la nécessité de la sauvegarde de la « maison commune » face au changement climatique, le pape ne cesse de répéter que « tout est lié ». Un message qui se révèle d'une dimension prophétique, depuis que la pandémie de la Covid-19 touche les peuples et les économies du monde entier, et remet au premier plan les notions de solidarité et de protection de l'environnement. Pour permettre aux fidèles d'approfondir davantage ce message, le Diocèse de Lyon a choisi de consacrer ses « conférences de Carême » 2021 au thème « Ecologie, une urgence humaine et spirituelle ? ». Sont intervenus, dans l'ordre :

  • Guy et Sophie Sidos, PDG du groupe Vicat, Présidente de la fondation d’entreprise Louis Vicat,
  • Alexandre Jenny, écrivain, Prix Goncourt 2011,
  • Monseigneur Bruno-Marie Duffé, secrétaire du Dicastère pour le service du développement humain intégral, au Vatican,
  • Père Michel Raquet, délégué épiscopal à l'écologie du diocèse de Lyon,
  • Père Christian Delorme, prêtre de la Communauté du Prado, délégué épiscopal pour le dialogue interreligieux.

Les contributions, préfacées par l'archevêque de Lyon, Monseigneur Olivier de Germay, ont été réunies dans un ouvrage publié par les Editions « Parole et Silence » (12 Є).

La vie est belle Seigneur et c'est Pâques aujourd'hui !

La vie est belle Seigneur et je veux la cueillir,

comme on cueille les fleurs au matin du printemps.
Mais je sais Seigneur, que la fleur ne naît,

qu'au bout d'un long hiver où la mort a sévi.

Pardonne-moi Seigneur, je ne crois pas assez au printemps de la vie,

Car la vie trop souvent me semble un long hiver,

qui n'en finit pas de pleurer ses feuilles mortes, et ses fleurs disparues.

Pourtant de toutes mes forces, je crois en Toi Seigneur,

Mais à ton tombeau je me heurte, et le découvre vide.

Et quand les apôtres d'aujourd'hui me disent que vivant ils T'ont vu,

je suis comme Thomas, j'ai besoin de voir, et besoin de toucher.

Car Seigneur, Tu es ressuscité ! Tu es VIVANT !

Toi le grand Frère, de nous tous à jamais solidaire,

Toi qui tellement nous aimas, qu'avec nous tu fis Corps

nous entraînant dans la mort au péché, la véritable mort.

Seigneur, Tu es ressuscité ! Du tombeau grâce à Toi

la VIE est sortie triomphante.

La source désormais jamais ne tarira,

Vie nouvelle à tous offerte, pour à jamais nous re-créér,

Enfants d'un Dieu qui nous attend pour les pâques quotidiennes,

et la JOIE ETERNELLE.

C'est Pâques chaque jour,

mais je ne sais pas assez, Seigneur, autour de moi regarder,

et voir les fleurs de printemps plus que les feuilles mortes.

Oui, Seigneur, la vie est belle, car c'est ton Père qui la fit.

La vie est belle car c'est Toi qui nous l'as redonnée quand nous l'avions perdue.

La vie est belle car elle est ta propre Vie pour nous offerte...

La vie est belle Seigneur, c'est Pâques aujourd'hui !

Michel QUOIST – Chemins de Prières - Editions de l'Atelier