Venue à Lyon du père Jacques Mourad, moine syrien ancien otage de Daesh

Venue à Lyon du père Jacques Mourad, moine syrien ancien otage de Daesh

Samedi 15 février et dimanche 16 février, sera de passage à Lyon le père Jacques Mourad, moine syrien de rite syro-catholique, membre de la communauté Al-Khalil (l'Ami de Dieu) née il y a quelques années au monastère de Mar Moussa al-Habachi (Saint Moïse l'Abyssin), à quelques 90 km de Damas.1115

Originaire de la ville syrienne d'Alep, Jacques Mourad est entré au monastère de Mar Moussa en 1991. 1109

Cinq ans plus tard, en 1996, il était invité par son évêque à aller restaurer un autre ancien monastère du Vème siècle tombé en ruines à quelques kilomètres de là, à Al-Qaryatayn, celui de Mar Elian (Saint Julien).

Jacques Mourad est un suiveur du père Paolo Dall'Oglio, un prêtre jésuite italien qui est à l'origine de la restauration du monastère de Mar Moussa al-Habachi, et qui a pensé la création d'une communauté contemplative vouée à la fraternité et à la réconciliation entre chrétiens et musulmans.

Le père Paolo Dall'Oglio a été enlevé le 29 juillet 2013 dans la ville de Raqqa, alors capitale du Califat islamique autoproclamé. Il n'a plus réapparu depuis, et il est raisonnable de croire qu'il a été assassiné.

Le 21 mai 2015, c'était au tour du père Jacques Mourad et d'un jeune postulant, Boutros, d'être enlevés par Daesh, l'État Islamique, dans leur monastère de Mar Elian (qui, depuis, a été entièrement détruit). Ils vont être gardés prisonniers à Raqqa, torturés, menacés d'être exécutés s'ils n'abjuraient pas leur foi chrétienne pour adhérer à l'islam, durant trois mois. Puis ils sont transférés à Palmyre... où ils retrouvent deux cent cinquante de leurs paroissiens de Al-Qaryatayn qui ont été pris en otages eux aussi.

Grâce à leurs anciens voisins et amis musulmans, Jacques Mourad et la quasi-totalité de ses paroissiens enlevés, vont pouvoir être libérés d'une manière quelque peu rocambolesque moins de deux mois plus tard.

Durant ses cinq mois de vie de prisonnier sous le régime de l'État Islamique, avec la possibilité d'être exécuté à n'importe quel moment, Jacques Mourad a trouvé la force pour survivre dans la prière (en particulier le Rosaire), mais aussi dans le dialogue avec ses geôliers, et dans le pardon qu'il a aussitôt accordé à ceux-ci.

Actuellement, le père Jacques Mourad est installé au Kurdistan Irakien, à Souleimanye, où vivent de très nombreux réfugiés syriens. Il a publié un ouvrage qui raconte son aventure : « Un moine en otage. Le combat pour la paix d'un prisonnier des djihadistes » (Éditions de l'Emmanuel).

Le père Jacques Mourad vient à Lyon à l'initiative de l'Association des Amis de Mar Moussa et avec le soutien de l'association L'Hospitalité d'Abraham. Son programme :

  • Samedi 15 février, à 16h : Conférence dans les locaux de l'église Saint-Michel de la Guillotière

(45, avenue Berthelot, Lyon 7ème).

  • Samedi 15 février, à 18h30 : Messe concélébrée et prédication en l'église Notre Dame Saint-Louis (1, rue de la Madeleine, Lyon 7ème).
  • Dimanche 16 février : Messe concélébrée à l'église Saint Romain à Caluire.
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail