la Cour d’appel de Lyon qui a déclaré que je ne suis pas coupable de ce dont on m’accusait.

Avec sérénité, je prends acte de l’arrêt de la Cour d’appel de Lyon qui a déclaré que je ne suis pas coupable de ce dont on m’accusait.

Cette décision permet de tourner une page. Et pour l’Eglise de Lyon, c’est l’occasion d’ouvrir un nouveau chapitre.

C’est pourquoi, de nouveau, je vais remettre ma charge d’archevêque de Lyon entre les mains du Pape François. Naturellement, si le Saint Père souhaite me voir, je me rendrai à Rome.

En mars dernier, il avait refusé ma démission, en acceptant que je me mette en retrait pendant la durée de la procédure judiciaire. Maintenant, je peux paisiblement renouveler ma demande.

Mes pensées vont vers les victimes. Avec bien d’autres frères et sœurs, je continuerai de prier pour elles et pour leurs familles, quotidiennement.

Priez pour moi, pour le diocèse de Lyon et chacun de ses habitants… pour « que tous soient un » (Jean 17, 21).

Philippe card. Barbarin

2019 18 03 Echos du Colloque interreligieux au Châtelard

thème « Transmission de la foi : fidélité et invention »

Les débats ont été animés par Béatrice Soltner.

Avec l’intervention du Rabbin Haïm Casas 1, Rabbin Haïm Casas 2 Rabbin de la Communauté Juive Libérale de Lyon, du Père Christian Delorme 1, Père Christian Delorme 2, Délégué épiscopal aux relations islamo-chrétiennes et de Rachid Benzine 1 , Rachid Benzine 2 , Rachid Benzine 3 , Rachid Benzine 4 Islamologue, chercheur associé au fonds Paul Ricœur.