Saint Joseph en 5 points

saint_joseph1- Vrai Père « gardien du rédempteur : Saint Joseph a accueilli Jésus dans sa famille, en lui donnant le nom, la subsistance, l'éducation, le métier et la condition sociale, en ne négligeant rien de ses devoirs de père.
2 - Vrai époux « époux de la vierge Marie : «Joseph fit ce que l'Ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse »; ce qui est engendré en elle « vient de l'Esprit Saint » (Mt 1, 20) :
3- Maître d'oraison : « Depuis plusieurs années, ce me semble, que je lui demande quelque chose le jour de sa fête, il m'a toujours exaucée ; lorsque ma demande n'est pas tout à fait juste, il la  redresse, pour mon plus grand bien. [...] Les personnes d'oraison, en particulier, devraient toujours s'attacher à lui ; car je ne sais comment on peut penser à la Reine des Anges au temps qu'elle vécut auprès de l'enfant Jésus, sans remercier saint Joseph de les avoir si efficacement aidés. Que ceux qui ne trouveraient pas de maître pour leur enseigner l'oraison prennent pour maître ce glorieux saint, et ils ne s'égareront pas en chemin. »
Sainte Thérèse d'Avila, autobiographie VI, 7-8.
4- Joseph rendit le travail humain proche du mystère de la Rédemption : Grâce à son atelier où il exerçait son métier en même temps que Jésus, Joseph rendit le travail humain proche du mystère de la Rédemption. » Jean Paul II, Redemptoris Custos, 22
5- Patron de l'Eglise universelle. En des temps difficiles pour l'Eglise, Pie IX, voulant la confier à la protection spéciale du patriarche Joseph, le déclara « patron de l'Eglise Catholique.»